Garde-malade et dame de compagnie.

Parce que parmi les meilleures façons de soulager, il y a le simple fait d’être présent.

Avoir un proche malade, parfois âgé, est toujours source d’inquiétude pour les familles. Et que dire lorsqu’il ou elle est chez lui, sans que l’entourage ne puisse être présent en permanence ? Dans ce contexte, et par sa seule présence, le garde-malade offre à tous un secours précieux.

 

Un service profondément humain

Le garde-malade assure une présence auprès des personnes malades qui restent à domicile. Il veille au confort physique du malade, mais aussi à son bien-être moral. Il sait répondre à des demandes simples, et constitue un lien avec l’extérieur rassurant pour le malade, comme pour les familles.

 

Veiller et non soigner

Le garde-malade n’assure pas de soins médicaux : il prend uniquement en charge les attentions qu’aurait un proche envers le malade. Il peut néanmoins aider à la prise de médicaments prescrits par ordonnance, pourvu qu’elle ne prévoie pas l’intervention d’un auxiliaire médical.